Le sourire du plombier

Il faisait très chaud et elle qui d’habitude était contrariée au moindre problème ne ressentait aucune colère ce coup-ci. Le tuyau d’arrivée d’eau de sa douche était cassé et de l’eau se déversait en petits jets puissant sur son visage et sa poitrine. Appréciant la fraîcheur apportée par cette fuite d’eau, elle tenta de la colmater avec une serviette et appela le plombier. Elle n’y connaissait rien en plomberie et savait demander de l’aide quand elle en avait besoin.Cinq minutes plus tard, elle entendit le plombier arriver, une camionnette se gara dans son allée et un homme un peu bedonnant en sorti. Elle couru lui ouvrir, car la fuite devenait critique malgré la serviette et elle craignait l’inondation. Quand elle lui ouvrit, elle était trempée, les tétons pointaient sous son t-shirt mouillé.

– Ha, enfin vous voilà, entrez vite, c’est à l’étage, dans la salle de bain. Je n’arrive pas à couper l’arrivée d’eau, je manque de force physique pour actionner le robinet.
Il la suivit dans l’escalier, et elle sentit le regard de cet homme sur son fessier tout le long du trajet. C’est vrai qu’elle en était plutôt fière, les séances de sport qu’elle avait prises cette année avaient bien payé.

La salle de bain était exiguë si bien qu’elle resta dans l’entrebâillement de la porte pour le regarder travailler. Il était baissé, concentré sur le tuyau, et elle pouvait à son tour regarder son fessier à loisir. Elle avait le regard rivé sur la naissance de ses fesses, le fameux «plumber’s crack», et elle trouvait cela follement érotique. Tandis qu’elle s’imaginait ce fessier en action elle sentit un petit frisson agréable la parcourir.

Le plombier était efficace, il avait déjà terminé la réparation. Comme il lui expliquait ce qu’il avait fait pour réparer la fuite, elle rentra dans la salle de bain et se pencha sur son épaule pour regarder le résultat du travail.
– J’ai changé le tuyau, j’en ai mis un plus résistant et plus gros pour éviter un surplus de pression. » En terminant sa phrase, il se tourna vers elle, ses yeux étaient au niveau de sa poitrine. Son t-shirt était toujours mouillé, et ses tétons plus durs que jamais. Elle profita de la situation et se pencha en avant, mais perdit l’équilibre et tomba carrément sur lui. Il tenta maladroitement de la retenir en lançant ses bras en avant. Finalement, il se retrouva allongé sur le dos avec les mains sur ses seins, sans pouvoir les enlever parce qu’elle était affalée sur lui.

Elle ne s’attendait pas à réussir son coup aussi bien. Allongée sur lui, elle sentait sa virilité contre ses cuisses et constatait avec plaisir qu’elle ne lui était pas indifférente. D’ailleurs, il massait légèrement ses seins, semblant profiter de la situation lui aussi. Elle se redressa légèrement et caressa son torse, musclé malgré son ventre bedonnant. Elle défit lentement sa chemise et ils se relevèrent lentement tous les deux, chacun occupé à caresser l’autre.

– Prenons une douche ! » dit-elle.
Vu la chaleur, il ne se fit pas prier et se déshabilla entièrement, elle fit de même. Une fois sous la douche, les caresses reprirent, plus appuyées. Elle se baissa et entreprit de lui faire une fellation. Son sexe était aussi beau que le nouveau tuyau : long et d’un diamètre suffisant pour éviter les surpressions. Il était à la fois ferme et doux et avait un goût agréable. Elle mit du coeur à l’ouvrage et bientôt il la redressa, la plaqua contre le mur de la douche et la prit debout sans ménagement. La fellation l’avait tellement excité qu’il ne lui fallut pas beaucoup de va et vient pour s’abandonner complètement au fond de son vagin. Elle jouit en le sentant se répandre en elle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s