Une Wife Experience

Il l’avait trouvée dans le journal, et son annonce était prometteuse : « Femme, la petite quarantaine bien conservée propose une Wife Experience moyennant rémunération. »
Il l’avait tout de suite appelée et rendez-vous fut pris pour le samedi suivant. A l’heure dite, elle sonna à sa porte et il fut soulagée de constater que l’annonce ne mentait pas, elle ne faisait pas son âge et passait aisément pour une trentenaire élégante. La petite robe noire qu’elle avait choisie pour l’occasion mettait parfaitement ses formes en valeur et ses longs cheveux ondulés et chatoyants lui chatouillaient la chute de rein qu’elle avait superbe.

Lui était célibataire depuis longtemps. Trop longtemps, et c’était la première fois qu’il avait recours aux services d’une pu.. heu d’une prost… enfin, de quelqu’un qu’il payait pour ça. C’était une chose qui le mettait mal à l’aise mais il arrive un moment dans la vie d’un homme où le besoin de se soulager est plus fort que tout. Farid en était arrivé à un tel moment et l’annonce de cette femme l’avait rassurée : « Wife Experience », avec ça il n’aurait pas la sensation d’avoir recours à une pu.. heu une prost… enfin, vous saisissez l’idée. Il aurait l’impression d’être de nouveau en couple, d’avoir fait un bond d’une dizaine d’années dans le passé, quand Rachida était encore à ses côtés.

Ils sortirent au restaurant et Farid cassa sa tirelire pour l’occasion. Il commanda du homard et le meilleur vin sur la carte, rien n’était trop beau pour sa compagne d’un soir et la perspective d’enfin tremper son biscuit en fin de soirée lui faisait un peu perdre la tête. Elle avait passé la soirée à lui parler de… de… de quoi, déjà ? Quelle importance, il ne l’avait pas écoutée, il était trop accaparé par ses envies et surtout ses doutes. Après tout ce temps, saurait-il encore comment faire ? Il se contentait d’opiner du chef en souriant pendant qu’elle monopolisait la conversation, pour son plus grand soulagement à lui qui ne savait pas trop de quoi parler.

La soirée touchait à sa fin. Après un dernier café ils retournèrent chez lui pour enfin passer aux choses sérieuses. Sur le pas de la porte, Farid se pencha maladroitement et osa un baiser qu’elle lui rendit sans passion. Une fois rentrés le baiser reprit et Farid, enhardi, essaya de s’aventurer plus loin. Elle lui opposa un refus catégorique : « non, pas ce soir, j’ai la migraine » et le repoussa doucement avant d’aller s’enfermer dans la chambre en lui intimant l’ordre de dormir sur le canapé. Farid n’en revenait pas, il tenta de protester, mais à travers la porte, la réponse fut sans appel : « Eh bien, tu as demandé une prestation Wife Experience ! ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s